Enduro occasion à vendre – achat Enduro d’occasion

Trouvez votre voiture de rêve

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

Enduro

L’Enduro, un partenaire tout-terrain de confiance, même sur les longs trajets


L’appellation « Enduro » est formée sur les mots « endurance » (en anglais : endurance) et duro (en espagnol : dur).


Les motos de la classe Enduro se distinguent des autres motos de route par ses bandes de roulement à crampons et un débattement plus long. En fait, les Enduros sont des motos tout-terrain, autorisées cependant à circuler sur les routes et équipées des systèmes de sécurité nécessaires.


De façon générale, les Enduros peuvent être vues sur le plan technique comme une mélange entre les motos routières ordinaires et les motocross tout-terrain plus puissantes. En effet, les Enduros ressemblent beaucoup aux motocross au niveau du châssis. Tout comme sur les motocross tout-terrain, la position du conducteur d’une Enduro est verticale et assez élevée. La position repliée du genou est aussi très confortable.


La plus grande différence entre les Enduros et les motocross réside dans l’utilisation de la moto. Au contraire des motocross, les Enduros sont plus adaptées aux longs trajets, alors que les motocross démontrent leur puissance sur de courtes distances. De plus, elles sont évidemment plus adaptées au tout-terrain. Elles peuvent rouler sur des sols particulièrement difficiles à grande vitesse, ce que l’Enduro fait plus difficilement.


Le développement des Enduros : des motos routières tunées à la Yamaha XT 500


A l’origine, les prédécesseurs des Enduros étaient des motos routières ordinaires, modifiées par des bricoleurs afin d’augmenter leur capacité en tout-terrain. En premier lieu, le rehaussement du pot d’échappement devait permettre à la moto d’être moins gênée sur les terrains irréguliers. La capacité tout-terrain de ces modèles fut encore améliorée grâce à des pneus plus larges, même s’ils n’atteignaient pas encore la puissance des Enduros modernes. A l’époque, les motos ainsi fabriquées portaient le nom de Scrampler.


C’est la Yamaha XT 500 commercialisée 1975 qui fut la première à être qualifiée de « Enduro ». Jusqu’en 1977, le mot « Enduro » était écrit sur le carénage des motos ayant remporté de grandes victoires au « Rallye Paris-Dakar ».


L’Enduro en compétition


Durant les années qui ont suivi, les motos Enduros furent améliorées en termes de capacité tout-terrain. On pouvait désormais leur faire confiance même dans de mauvaises conditions de conduite (ex. sur des chemins de terre en montée, des chemins extrêmement boueux ou encore sur des chemins traversés par de petites ruisseaux).


De nombreuses Enduros étaient spécialement conçues pour la compétition, comme par exemple la KTM 525 EXC Racing, la GasGas EC 300, ou encore la Husgvarna TE 510. Aujourd’hui, on retrouve encore dans cette catégorie la Yamaha WR 450 F, de même que la Honda XR650R.


Il existe néanmoins toute une série d’autres type d’Enduro. Les Enduro-Rallye sont particulièrement adaptées pour les courses longue distance, les Rallye-Raid’s, comme par exemple le bien connu « Rallye Paris-Dakar » ou encore la « Baja 1000 ». La très lourde KTM 640 Adventure constitue un exemple parfait de ce type de moto Enduro.


L’Enduro au quotidien


Les Travel Enduros ressemblent beaucoup aux motos routières traditionnelles, mais présentent un volume de réservoir spécialement adapté aux longues distances. La première moto de ce type était la BMW R 80 G/S, commercialisée en 1980. Les Enduros les plus populaires sont la Yamaha XTZ 750, la Honda Varadera, la Suzuki XF 650 Freewind, la Suzuki DL 650 V-Strom, l’Aprilia Pegaso 650, la Honda Africa Twin 750 et la BMW GS.

Mehr anzeigen