Le transport d'animaux d'élevage est soumis à la législation européenne notamment en ce qui concerne le bien-être des bêtes lors d'un voyage ou un transfert vers l'abattoir. Le fabricant du véhicule de transport d'animaux devra ainsi concevoir en priorité le véhicule en fonction du type et de la morphologie de l'animal transporté.

Exigences de fabrication d'une bétaillère

En matière de transport d'animaux, les concepteurs de bétaillères sont principalement confrontés aux exigences de bonne ventilation de la semi-remorque abritant les bêtes durant un transport. Un espace convenable doit également être attribué à chaque animal pendant le voyage afin d'éviter la panique et l'écrasement des animaux. Ainsi, le type d'animal transporté est bien évidemment le paramètre clef à prendre en considération par les designers lors de la conception de la bétaillère. Les matériaux les plus communément utilisés pour les bétaillères sont l'inox et l'acier galvanisé particulièrement résistants à la corrosion.

Les grandes classes de bétaillères

Le transport routier des bovins et des chevaux, animaux de grande taille, s'effectue généralement dans des semi-remorques à un ou deux niveaux maximum. Une ouverture située dans la partie supérieure de la bétaillère à une hauteur correspondant à la tête de l'animal permet sa respiration convenable. Pour les ovins et les porcs, la bétaillère peut avoir jusqu'à trois niveaux avec des ouvertures adaptées à la taille moyenne de l'animal. Pour les animaux de basse-cour, les bétaillères peuvent également avoir plusieurs niveaux mais pour des raisons de bonne ventilation de l'espace abritant les animaux, toutes les faces de la semi-remorque sont entièrement ouvertes.
Retourner en haut