Les premiers modèles

Comme son nom l’indique, le tracteur sert à tracter et remplace les animaux de trait jusqu’alors employés pour tirer les remorques et les charrues. C’est au Russe Fiodor Abramovitch Blinov que l’on doit son invention au XIXe siècle. Le premier tracteur destiné à tirer des machines agricoles, le Burger fabriqué aux États-Unis, date de 1889. Ce modèle fonctionne alors au pétrole, mais quelques années plus tard le premier tracteur à essence fait son apparition. Les innovations se suivent ensuite à grands pas et, dès les années 1920, le tracteur à usages multiples est commercialisé. Les États-Unis sont non seulement précurseurs dans le domaine du tracteur et de la machine agricole, ils comptent également, avec environ 5 millions de tracteurs, le plus grand nombre d’utilisateurs au monde actuellement. Plusieurs grands constructeurs américains parmi les pionniers ont connu un essor rapide et fabriquent de nos jours des tracteurs dans le monde entier.

Les leaders sur le marché international

L’Irlandais Harry Ferguson, lui-même fils d’agriculteurs, est l’un des inventeurs qui firent progresser rapidement la productivité du tracteur agricole. Son système d’attelage trois-points, breveté en 1926, est toujours d’actualité. L’entreprise qu’il crée en 1953 avec un autre constructeur de machines agricoles, Massey Harris, compte actuellement parmi les entreprises leaders dans la fabrication de tracteurs. Massey Ferguson se partage le marché mondial du tracteur et des machines agricoles avec trois autres grandes marques au succès légendaire : John Deere, New Holland et Claas. En Europe, ils sont concurrencés par des entreprises allemandes comme Fendt et Deutz-Fahr, ainsi que par des entreprises japonaises, telle Kubota. On trouve toutes ces marques sur le marché du tracteur d’occasion, les modèles allant des oldtimers pour collectionneurs aux tracteurs récents pour l’agriculture moderne.
Retourner en haut