BMW occasion : Toutes les annonces BMW occasion à vendre sur AutoScout24

Trouvez votre voiture de rêve

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

L'histoire de la Bayrischen Motorenwerke, pour faire court BMW, débute en 1916 avec la création de la Bayerischen Flugzeug-Werke (BFW). A cette époque, le constructeur automobile produit des moteurs d'aviation ! Le succès commercial de sa production engage rapidement le fabricant à s'agrandir qui ouvre alors des ateliers à proximité de l'aéroport d'Oberwiesenfeld, en Bavière.

Si l'entreprise de Karl Rapp et de Gustav Otto a plutôt profité de la Première Guerre mondiale, elle voit son existence menacée par le Traité de Versailles, qui interdit à l'Allemagne la fabrication d'avions et des composants associés. Elle décide donc en 1922 de se diversifier, changeant notamment sa raison sociale en BMW. Mais ses tentatives de production de moteurs de bateaux et de camions ne sont guère encourageantes. Le succès se faisant attendre, la société se tourne finalement vers la motorisation de motos, une activité qui devient rapidement florissante.

La production de la première automobile BMW s'effectue par des voies détournées. Sa situation financière restaurée, l'entreprise rachète les actifs du constructeur de voitures Eisenach, dont le modèle en cours de développement Dixi 3/15 sera lancé mis sur le marché sous le nom BMW 3/15. Ce dernier rappelle ses 3 vitesses et ses 15 chevaux. L'accueil des clients est enthousiaste et permet à la marque de développer son tout premier modèle en propre, la « 3/20 », d'une puissance supérieure de 5 chevaux supplémentaires.

Le succès rencontré sur le marché automobile, renforcé par les victoires remportées lors des Grand Prix du Nürburgring, s'arrête brutalement à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les établissements de Munich sont lourdement endommagés par les bombardements alliés, tandis que les avoirs et l'équipement technique de l'entreprise se voient confisqués pendant l'occupation américaine au titre de réparation.

Surmontant cette crise économique, BMW propose en 1947 son premier modèle de moto d'après-Guerre, suivi quatre ans plus tard d'une nouvelle automobile, la 501. Uniquement conçue par les équipes de Munich (celles d'Eisenach se trouvent en zone sous administration soviétique), cette limousine aux formes très arrondies marque le public, qui la surnomme rapidement « Baroque Angel ». Pour capitaliser sur son succès, une version dotée du premier moteur 8 cylindres est lancée 3 ans plus tard, la BMW 502. Dans le même temps, l'équipage Cron et Noll fait triompher la marque au Championnat du Monde de side-cars.

La fabrication sous licence de l'Isetta aide également au relèvement financier de l'entreprise. Ce petit véhicule se situe à la croisée de la moto et de la voiture : équipé d'un moteur de 12 à 13 CV propulsant 3 roues, il s'organise autour d'une carrosserie compacte ovoïde. Il s'écoule à plus de 160.000 exemplaires, devenant même un symbole de la reconstruction allemande. Grâce à une bonne situation financière, le chef du bureau de design Albrecht Graf Goetz peut développer en un an le produit phrase de BMW. Bien que seulement 252 unités n’aient été produites, la BMW 507 devient un modèle emblématique de la marque. Produit artisanalement, chacun de ses exemplaires bénéficie d'une personnalisation avancée selon les souhaits de l'acheteur.

Dix ans plus tard, la gamme du constructeur s'est nettement élargie. Elle accueille déjà une Série 5 au caractère sportif affirmé, une Série 3 proposant plus de 30 déclinaisons de familiales et une Série 7 positionnée sur le segment des véhicules de prestige.

Le catalogue actuel de BMW s'étend aujourd'hui des compactes (Série 1) jusqu'aux berlines, en passant par les coupés GT (Série 6 ), les breaks ou les SUV (X3 et X5). Les amateurs de sportives exigeants se tournent vers les séries M3, MZ4, M5 et M6, plus puissantes que les modèles standards et considérées par beaucoup de spécialistes comme la quintessence de la voiture de sport. Et pour satisfaire toutes les exigences, la marque applique la devise « Votre souhait est notre commande » : avec son programme « BMW Individual » permettant de configurer en détail l'équipement intérieur et la motorisation de certaines séries (touring, cabriolets...) selon les souhaits des clients.

Mehr anzeigen