Citroen occasion : Toutes les annonces Citroen occasion à vendre sur AutoScout24

Trouvez votre voiture de rêve

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

Citroën : des voitures d’occasion extravagantes au charme français

Si vous souhaitez une voiture pratique, esthétique et proposant un tableau de bord original, Citroën est la marque indiquée. Malgré la présence d’innovations technologiques et de modèles de luxe dans la gamme, les prix restent relativement modérés. La ligne des modèles est par ailleurs souvent agréable et tout à fait dans les canons esthétiques actuels. Certains modèles sont sans compromis et explorent de nouveaux concepts. Ce fut le cas de la 2CV, la célèbre deudeuche, et, plus récemment, de la C4 Cactus. Les « airbumpers », destinés à la protéger des chocs quotidiens, montrent que les designers ne se sont pas souciés des conventions. La suspension hydropneumatique est également ce qui singularise Citroën. Ainsi les acheteurs de véhicules d’occasion peuvent profiter en toutes circonstances d’un confort hors du commun, quelle que soit l’année de construction du modèle. Ce n’est pas sans raison que le constructeur français est synonyme de confort et sécurité depuis plus de 100 ans, tout comme de prix raisonnables.

Les voitures d’occasion Citroën les plus appréciées

Grand confort, design réussi et choix technologiques utiles, depuis ses débuts, Citroën produit des voitures qui se différencient. Quel que soit le modèle, même de la gamme actuelle allant de la C1 à la C8, Citroën propose des véhicules originaux, qui ravissent tous les sens. De la petite voiture, au haut de gamme, les modèles séduisent par leurs caractéristiques uniques. Les lignes sont élégantes et aérodynamiques et l’habitacle bénéficie toujours des technologies de pointe. Citroën possède ainsi une bonne image sur le marché de la voiture d’occasion. Bien entretenu, un modèle de la marque française parcourra de nombreux kilomètres en se contentant d’un coût d’entretien raisonnable

Citroën C1 : la plus petite des Citroën, adaptée aux centres-villes européens. La première génération est apparue sur le marché en 2005. Depuis 2014, le nouveau modèle est produit en République Tchèque à Kolin. La ligne extérieure de la Citroën C1 est beaucoup plus esthétique que celle de ses sœurs jumelles Peugeot 107 et Toyota Aygo. Il s’agit d’une citadine, neuve ou d’occasion, qui assume son statut de petite voiture. L’intérieur peut accueillir quatre personnes, sans nuire à leur confort. Le moteur de 68 ch, proposé en entrée de gamme, est agréable en ville et suffit à parcourir les routes de campagne ou les autoroutes.

Citroën C3 : la Citroën C3 a pris la suite de la Saxo depuis 2002. La différence entre les deux modèles est flagrante. Grâce à ses courbes la C3 laissent un espace à la tête important une fois assis sur la banquette arrière. Restylée en 2009, elle continue d’offrir une maniabilité diabolique pour les manœuvres en ville et un coffre généreux de 1300 litres une fois la banquette abaissée. La C3 Pluriel est, quant à elle, passée à la postérité. Elle peut en effet être transformée en cabriolet, voire en pick-up selon les besoins de son propriétaire.

Citroën C5 : La C5 est la berline de taille moyenne de la gamme Citroën. Elle a été introduite sur le marché en 2001, avant que la deuxième génération ne prenne le relais en 2008. Contrairement à de nombreux modèles de la marque française, la Citroën C5 propose une ligne classique à l’élégance intemporelle. La C5 est disponible en berline ou en break. Même les modèles d’entrée de gamme ont un équipement fourni, alors que le haut de gamme propose des options originales, telles que les sièges chauffants, mais aussi massant. En véhicules d’occasion, les C5 sont très recherchées du fait de leur bonne résistance à la corrosion et de leur grande fiabilité.

Citroën Berlingo : Lors de son arrivée sur le marché en 1996 le Citroën Berlingo, tout comme son cousin le Peugeot Partner, s’est positionné comme l’un des premiers ludospaces. Les familles apprécient le coffre gargantuesque et la porte latérale coulissante. Sur le plan des tarifs, le Berlingo représente une alternative intéressante aux modèles proposés par Volkswagen par exemple. Ceci est dû à un équipement simplifié, issu de la tradition des véhicules commerciaux. Le modèle lancé en 2008, s’éloigne de cette vocation première avec ses formes rondes.

Les origines de Citroën : des engrenages à la Traction

Citroën a probablement participé à la démocratisation des campagnes publicitaires originales en France. En effet, à partir de 1925 et durant 11 ans, le nom de Citroën a scintillé chaque dimanche sur la Tour Eiffel. Montée sur trois côtés, l’installation faisait appel à 250 000 ampoules colorées. Le „N“, la plus grande des lettres, avait une hauteur de 35 mètres. Régulièrement des acrobates et des artistes de cirque complétaient cette installation. La lumière des ampoules était visible à 30 kilomètres à la ronde et Charles Lindbergh l’utilisa pour s’orienter lors de sa traversée de l’Atlantique. En 1933, une horloge de 15 mètres de haut et un thermomètre de 160 mètres de haut furent ajoutés. Avec la faillite de la marque en 1935, l’opération prit fin.

A cette époque, cela faisait environ 30 ans que l’histoire de l’entreprise avait commencé. Néanmoins, les premières années de Citroën ne furent pas dédiées à l’automobile, mais à la fabrication d’engrenages. Ceux-ci se caractérisaient par leur profil à doubles dents hélicoïdales. Le logo rappelle encore cette époque avec ses deux chevrons superposés. Durant la Première Guerre Mondiale, André Citroën amassa une petite fortune qui lui permit de tenter un nouveau départ dans l‘automobile. Très inspiré par Ford, Citroën importa la production en grande série des voitures en France, avec sa Type A. Bien qu’économique, celle-ci se distinguait par des caractéristiques originales, avec la présence d’un démarreur électrique et d’une roue de secours.

Jusqu’au milieu des années 30, Citroën a connu un tel succès que les ouvriers bénéficiaient de nombreux avantages sociaux. Citroën fut ainsi la première entreprise sur le continent européen à payer un 13e mois. Les ouvriers se voyaient aussi proposer un programme d’épargne, bénéficiaient d’une assurance maladie, pouvaient appartenir à l‘orchestre de l’entreprise ou faire garder leurs enfants dans une crèche. La crise économique fragilisa néanmoins la marque, juste au moment où celle-ci développait la voiture la plus innovante des années 30 : la Traction Avant. Ceci conduisit à la faillite de l’entreprise en 1934. En tant que plus grand créancier, les frères Michelin reprirent l’entreprise assurant la mise sur le marché de la Traction Avant et son succès. Ce modèle avait une structure autoporteuse en acier et une tenue de route exceptionnelle pour l’époque. Revers de la médaille, elle devint la meilleure arme des criminelles et gagna le surnom de „limousine des gangsters.

Les modèles emblématiques de Citroën : l’après-guerre

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, la Traction Avant a continué à être produite. Dès les années 40, la marque a pourtant plancher sur de nouveaux projets pour faire honneur à sa réputation de marque innovante. Des modèles tels que la 2CV, surnommée la deudeuche, ou la DS, que l’on peut aussi appeler « déesse », sont devenus des voitures cultes qui possèdent une cote élevée sur le marché de la voiture d’occasion. Construite entre 1949 et 1990, la 2CV était appréciée pour sa simplicité et a accompagné plusieurs générations d’étudiants.

La Citroën DS, quant à elle, a été l’archétype de la voiture élégante et en avance sur son époque dès sa présentation en 1955 et a rapidement écrit de belles pages de l’histoire de l’automobile. Son style avant-gardiste se combinait avec une suspension hydraulique révolutionnaire et une boite de vitesse semi-automatique. Les pères de la plus belle Citroën-Coupé ont été André Lefèbvre, le designer Flaminio Bertoni et le technicien Paul Magès. Durant 20 ans, la DS a été irremplaçable, avant que la Citroën CX ne soit lancée. A ce jour, la DS en tant qu’icône technique et stylistique jouit d’un prix élevé en véhicule d’occasion. Elle est apparue dans d’innombrables films et a même sauvé la vie du Général de Gaulle. La fin de la DS a également coïncidé avec la plus grave crise de l’histoire récente de Citroën.

Le présent : fusion avec Peugeot, création de la gamme DS

En 1975, sous l’impulsion du gouvernement français, Peugeot investit dans Citroën. Les deux marques sont alors regroupées dans la holding PSA Peugeot Citroën. Le but était de créer un groupe puissant capable de rivaliser sur la scène internationale en termes de qualité et de prix. Cela signifie qu’actuellement de nombreux modèles Peugeot et Citroën sont construits sur des plateformes communes. Si de nombreux composants sont partagés, chaque marque développe néanmoins ses produits de manière séparée en y ajoutant ses technologies propres. La gamme de Citroën est large, avec des limousines en dehors des élégantes berlines, des utilitaires, des cabriolets et des tout-terrain robustes. Après une nouvelle période difficile entre 1990 et 2015, Citroën est devenu de nouveau l’un des principaux constructeurs européens. La réapparition des modèles DS en 2005 a rencontré un franc succès. Depuis 2014 DS Automobiles est devenu une nouvelle marque premium.

Modèle Segment de marché Période de production Remarques
Citroën C1 Petite citadine depuis 2014 (deuxième génération) La première génération a été commercialisée entre 2005 et 2013. Cousine de la Peugeot 107 et de la Toyota Aygo.
Citroën C3 Compacte depuis 2009 (deuxième génération) La première génération a été commercialisée entre 2002 et 2009. Disponible seulement en version cinq portes. En 2013, un nouveau modèle est apparu.
Citroën C3 Picasso Monospace compact depuis 2009 Basé sur la plateforme de la C3. Son pare-brise avant se caractérise par deux petits montants améliorant la visibilité. Début 2013, le modèle a fait l’objet d’un retravail.
Citroën C4 Monospace depuis 2010 (deuxième génération) La première génération a été commercialisée entre 2004 et 2010. Particularité : seul l’extérieur du volant tourne, la partie centrale reste fixe. Un nouveau modèle est attendu pour 2015.
C4 Aircross SUV depuis 2012 Modèle similaire au Mitsubishi ASX et au Peugeot 4008.
Citroën C4 Cactus Mini SUV depuis 2014 Basée sur la plateforme de la C3 (malgré ce que le nom du modèle suggère). Ses particularités sont les Airbumps qui protègent les flancs des petits chocs du quotidien.
Citroën C4 Picasso / Grand Picasso Monospace depuis 2013 (deuxième génération) La première génération a été commercialisée entre 2006 et 2013. Sa particularité consiste en un pare-brise panoramique. Le Picasso propose 5 siège, le Grand Picasso 7.
Citroën C5 Berline depuis 2008 (deuxième génération) La première génération a été commercialisée entre 2001 et 208. La berline possède un coffre, le break est appelé C5 Tourer. En 2010 et 2012 des petites retouches stylistiques ont été effectuées. Depuis 2014, une version crossover est apparue : la C5 CrossTourer.
Citroën Berlingo Multispace Ludospace depuis 2008 (seconde génération) La première génération a été commercialisée entre 1996 et 2009 et a été l’un des premiers ludospaces. En 2012 et 2015, le modèle a été restylé.
Citroën C-Zero Citadine électrique depuis 2009 Equivalente à la Mitsubishi i-MiEV et la Peugeot iOn. En 2013 un restylage a été effectué.
h2>Sport automobile : Citroën, le maître des rallyes

Dans ses premières années la marque Citroën s’est fait connaître par ses expéditions à travers l’Afrique et l’Asie. André Citroën souhaitait montrer les capacités techniques de son entreprise et la fiabilité de ses modèles. Plus tard les DS et SM ont brillé dans les rallyes africains, avec la mission de montrer la fiabilité des modèles Citroën même en dehors des sentiers battus. Par la suite la marque s’est engagée en Championnat du monde des rallyes. Le Citroën Total Abu Dhabi World Rallye Team – un nom couplant les noms des sponsors à celui du constructeur – a remporté pas moins de 94 rallyes du championnat du monde et 8 titres constructeurs. Le dernier en date est celui de 2014 et a marqué la fin de la domination de Citroën sur le WRC . En parallèle du rallye, Citroën s’est engagé en 2014 et 2015 dans le World Touring Car Championship (WTCC). Un nouveau succès : José María López est le double champion en titre. Pour 2017, un retour en WRC est prévu.

Mehr anzeigen