Découvrez toutes les Dacia d’occasion à vendre sur AutoScout24

Trouvez votre voiture de rêve

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

Dacia : des voitures pratiques et économiques

Les personnes qui cherchent la voiture la moins chère possible terminent tôt ou tard par faire leur choix chez Dacia. La marque roumaine allie en effet polyvalence et prix compétitif. Le confort et la technologie ne sont certes pas à la hauteur des productions des autres constructeurs, mais l’objectif est tout autre. Ce qui est vrai pour les voitures neuves l’est pour les véhicules d’occasion : plus d’automobile pour moins d‘argent. Des concessions, voilà ce qu’il faut être prêt à accepter chez Dacia. La simplicité prime sur l’exubérance ou le style intérieur et extérieur. Néanmoins, le confort du conducteur n’est pas oublié. Côté technique la grande simplicité se double d’une robustesse exceptionnelle, qui profite aussi aux voitures d’occasion. Dacia n’est certainement pas la marque automobile la plus populaire au monde, mais ceux qui cherchent un véhicule pratique se retrouveront dans la philosophie du constructeur.

Les modèles Dacia populaires

En achetant une voiture d’occasion de marque Dacia, nul besoin de se pencher sur la liste des équipements. Les options sont peu nombreuses sur les véhicules neufs. Un autre avantage des modèles de la marque, du Duster à la Sandero : ils bénéficient d’une bonne durabilité. Contrairement aux marques premium les modèles Dacia perdent peu de valeur une fois sur le marché de l’occasion. En tant que filiale de Renault, le constructeur propose des techniques éprouvées. Les voitures d’occasion Dacia ne remporteront pas de concours d’innovation, mais elles sont toutefois aptes à affronter toutes les routes et autoroutes du quotidien.

Dacia Duster : le Duster est le SUV de Dacia. Il est apparu en 2010 et est basé sur la plateforme B0 Renault, qui a vu le jour en 2004 pour la Renault Clio. En Ukraine, en Russie ou au Moyen-Orient, Renault vend le Duster sous sa propre marque. En 2013 et 2014, le Dacia Duster a reçu un léger lifting au niveau des optiques et a été équipé de l’ESP. Le choix du moteur est rapide : l’essence est disponible en deux versions (105 et 125 ch), comme le diesel (86 et 110 ch). Une transmission intégrale est disponible en option. La presse automobile allemande a élu le Duster comme étant le meilleur SUV. En neuf, le Duster coûte le même prix que les véhicules d’occasion de la concurrence.

Dacia Sandero : il s’agit de la compacte de Dacia, présentée en 2008 et restylée en 2012. Les Sandero sont produites au Brésil, mais assemblées en Roumanie, pour les modèles destinés au marché européen. Les motorisations essence varient de 75 à 105 ch et les diesel de 68 à 88 ch. Comme le Duster, la Dacia Sandero est basée sur la plateforme de la Clio. La seconde génération propose des moteurs éprouvés de chez Renault à injection directe common rail. Il existe également une variante, équipée d’un système au gaz. Ceux qui recherchent les grands espaces se tourneront vers la Stepway. La finition Prestige est celle qui offre un maximum d’équipements. En plus de la climatisation, elle offre les rétroviseurs chauffants et même le luxe d’un volant en cuir.

Dacia Lodgy : le monospace compact de Dacia est destiné aux familles. Le Dacia Lodgy est proposé depuis 2012 et peut accueillir jusqu’à sept personnes. L’habitacle est bien dessiné et spacieux, logique puisque le mot Lodge en anglais, signifie chalet pittoresque. Le monospace de Dacia est seul dans sa catégorie. Certains modèles des concurrents disponibles en véhicule d’occasion avec un kilométrage important sont proposés deux fois plus cher qu’un Lodgy neuf. La gamme actuelle laisse le choix entre trois motorisations essence et une diesel. La version essence turbo est celle qui décrochera un sourire au père de famille qui entre sur l’autoroute.

Automobiles Dacia : du passé roumain à l’avenir international

Dacia a été fondé en 1952 sous le nom de Uzina de Autoturisme Pite?ti (UAP), ce qui se traduit par Usine automobile de Pite?ti. UAP a débuté en tant que sous-traitant pour une usine de camions, mais au milieu des années 60, l’usine est modernisée et devient capable de construire des voitures. Malgré les conflits Est-Ouest, Renault voit en l’entreprise un bon partenaire. En 1968, le Printemps de Prague arrivant à sa fin dans le froid, c’est une version locale de la Renault 8 qui sort des chaines. Le nom de Dacia renvoie à l’histoire de la Roumanie au sein de l’empire romain. La province de Dakien (« Dacia » en Latin) appartenait à cet empire qui englobait l’actuel territoire au 2e siècle ap. JC. En 1978, la coopération avec Renault prend fin, mais Dacia continue à produire des voitures inspirées par Renault. La Dacia 1300, basée sur la R12, est ainsi la 2CV locale. Elle a été produite jusqu’en 2004 sur les bases d‘un modèle développé et produit dès les années 70.

Avec les changements politiques des années 90, Dacia a traversé une grave crise. Une collaboration avec Peugeot échoue, malgré la production de la Dacia Nova. A la fin de la décennie, les contacts avec Renault reprennent. En 1999, la marque française acquiert la majorité des parts du constructeur roumain. Ce sont d’abord les moteurs diesel qui sont modernisés. Ensuite, les pick-ups sont repensés. Au cours de la première décennie du XXIe siècle, le développement de Dacia est exponentiel, alors même que la concurrence connait des difficultés, du fait de la crise financière de 2008. De nouveaux modèles tels que le Dacia Dokker arrivent sur le marché. Avec des voitures neuves au prix des véhicules d’occasion, Dacia est pratiquement la seule marque sur le segment des voitures économiques.

Le secret de Dacia : voiture d’occasion ou neuve, beaucoup d’automobile pour peu d’argent

Aujourd’hui Dacia est une filiale de Renault à 100%. L’inconvénient de cette situation pour la Roumanie est que la production est largement délocalisée à Moscou, au Maroc en Colombie ou encore en Iran. Néanmoins, Dacia est une marque à succès qui n’hésite pas à explorer de nouveaux concepts comme en témoigne la gamme Stepway destinée aux clients plus exigeants. Les crossovers Dacia Sandero Stepway et Dacia Dokker Stepway démontrent que Dacia n’est pas seulement une marque accessible. Optique au goût du jour, peinture personnalisée, climatisation et régulateur de vitesse sont au programme. Que ce soit en neuf ou en voiture d’occasion, Dacia offre décidément beaucoup d’automobile pour pas grand-chose.

Les modèles actuels de Dacia disponibles d‘occasion

Segment de marché Modèle Période de production Remarques
Compacte Dacia Sandero depuis 2012 (deuxième génération) Basée sur la Renault Clio (quatrième génération), l’ESP est pour la première fois de série. Le modèle Stepway est doté de gardes au sol de grande taille.
Compacte Dacia Logan depuis 2012 (deuxième génération) La berline n’est pas disponible partout en Europe. La version break Logan MCV si.
SUV Dacia Duster depuis 2010 Basé sur la plateforme B, développé par Nissan. Il utilise de nombreux composants d‘anciens modèles Renault comme la Megane et la Clio. Les moteurs sont ceux du Scénic.
Monospace compact Dacia Lodgy depuis 2012 Basé sur la plateforme B de l’Alliance Renault-Nissan. Produit à Tanger au Maroc pour les marchés européens et africains.
Ludospace Dacia Dokker depuis 2012 Basé sur le Dacia Lodgy et produit à Tanger au Maroc. Le nom est dérivé de l'anglais docker.