Acheter Mercedes-Benz C 200 sur AutoScout24.be

Trouvez votre voiture de rêve

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

Le nouveau moteur CDI pour la première fois sur la Mercedes-Benz C 200

Alors que les plus grands Diesel de la Classe C était équipés de moteurs plus économiques à quatre soupapes, le plus petit diesel, la Mercedes-Benz C 200 n’existait, en 1993, à la commercialisation du nouveau milieu de gamme, qu’avec un moteur diesel à deux soupapes. Mais à peine deux ans plus tard, le constructeur de Stuttgart se décida déjà à retirer la Mercedes-Benz C 200 en version diesel à 55 kW (75 chevaux) du programme. En effet, l’expérience avait démontré que les acheteurs préféraient les modèles avec les moteurs plus économiques -et plus puissants- à quatre soupapes. Ces derniers consommaient jusqu’à 8% de carburant en moins et réduisaient l’émission de suie de presque un tiers. Durant trois ans, la Mercedes-Benz C 200 n’était pas disponible en version diesel. En 1998 commença l’ère de la nouvelle technologie CDI, employée ensuite dans toutes les gammes de modèles Mercedes. A la fin de la première série de construction, la Mercedes-Benz C 200 fut commercialisée en 2000 avec ces nouveaux moteurs diesel. Le moteur CDI avait une puissance de 75 kW (102 chevaux), et la Mercedes-Benz C 200 était avec la Mercedes-Benz C 220 la première voiture diesel produite en grande série d’une constructeur allemand à être équipée d’une injection Common-Rail.


Moteur CDI économique et technologie écologique pour la Mercedes-Benz C 200

Dans la deuxième série de construction de la Mercedes-Benz C 200, entre 2000 et 2007, le moteur CDI a connu trois rééditions. A la fin 2007 la palette de moteurs allait de 75 kW (102 chevaux) à 90 kW (122 chevaux) en passant par 85 kW (115 chevaux). De 2003 à 2007, la Mercedes-Benz C 200 CDI était de plus disponible en coupé sport à 90 kW (122 chevaux). Depuis mi-2008, le constructeur propose la berline de la Mercedes-Benz C 200 CDI avec sa nouvelle technologie écologique en modèle BlueEfficiency. La consommation a put être minimisée par des modifications sur le moteur, une résistance à l’air plus faible et une réduction du poids de la carrosserie. Comme les modèles diesel normaux de la Mercedes-Benz C 200, les versions BlueEfficiency ont été équipées des nouveaux moteurs à quatre cylindres et à suralimention à deux niveaux, qui avaient une puissance de 100 kW (136 chevaux). Ainsi les Mercedes-Benz C 200 CDI BlueEfficiency consommaient 5,7 au lieu de 5,1 litres aux 100 kilomètres.


Pour les modèles essence de la Mercedes-Benz C 200, les moteurs à compression s’imposent

Dans la première série de la Mercedes-Benz C 200, le constructeur de Stuttgart a conçu quatre versions essence différentes pour le marché international. Les moteurs à compression de jusqu’à 142 kW (192 chevaux) ne furent cependant produits que pour le marché américain et d’autres marchés d’exportation. En Allemagne dominait la Mercedes-Benz C 200 à moteur essence 100 kW (136 chevaux) sans compression. La technique de compression ne fut proposée dans la Mercedes-Benz C 200 allemande pour la première fois qu’en 2000 dans la version break du modèle T. Les modèles T à compresseur avaient une puissance de 120 kW (163 chevaux). Dans la deuxième série de construction jusqu’en 2007, la Mercedes-Benz C 200 eut alors également dans les versions berline et coupé sport ces nouveaux moteurs plus puissants à compression et 120 kW (163 chevaux). Dans la série de construction ayant commencé en 2007, la performance des modèles à compresseurs augmenta à 135 kW (184 chevaux) dans toutes les variantes de carrosserie.



Vous pouvez consulter les annonces auto occasion et trouver votre future voiture occasion sur le site AutoScout24.be

Mehr anzeigen